Accueil> Comment Marie Forte-Cuisse (...)

Comment Marie Forte-Cuisse réussit à alléger le poids de l’histoire

Contenu de la page : Comment Marie Forte-Cuisse réussit à alléger le poids de l’histoire

Théâtre, conte

Rendez-vous

30
nov

Comment Marie Forte-Cuisse réussit à alléger le poids de l’histoire

Jeudi 30 novembre à 19h00
  • Durée : 1h
  • Tarif A
A partir de 6 ans
Cie Les Chants de Lames

Vous êtes-vous jamais demandé ce qui était arrivé à la femme de l’Ogre après que son mari eut mangé - par inadvertance - ses propres lles ? A-t-elle refait sa vie ? Est-elle à nouveau tombée sur un ogre ? Ou a-t-elle réussi à alléger le poids de l’histoire ? Les Ogres peuvent-ils changer ? Une double satire, des contes de fées et des mœurs
modernes... Fable philosophique et comédie satirique très librement inspirée du Petit Poucet, la pièce interroge de nombreux thèmes contemporains, tels que la résilience, le libre-arbitre, le couple vu par les enfants, les secrets de famille (recomposée), la maltraitance (des parents par les enfants), la dictature des régimes amaigrissants... On y apprend aussi comment les laissés pour compte (les enfants abandonnés) peuvent parfois changer le cours de l’histoire...

  • Texte de Natalie Rafal
  • Mise en scène : Isabelle Labrousse/ Cie Les Chants de Lames
  • Interprètes : Isabelle Labrousse, Guillaume Edé & Natalie Rafal
  • Création Lumières : Frédérique Steiner-Sarrieux
  • Scénographie, costumes et crédit images : Liina Keevallik

Avec l’aide de l’ADAMI, de la SPEDIDAM et du Conseil départemental du Var. Les créations de la compagnie ont régulièrement été soutenues par ARCADI, la DRAC, la SPEDIDAM, l’ADAMI ainsi que par les villes de Charenton, La Garde, le T2R à Charenton, le Théâtre de Rungis, le Théâtre du Vésinet, l’Espace 1789 à Saint-Ouen, l’Espace Germinal à Fosses, Morsang-sur-Orge, la MJC de Crépy en Valois, le Théâtre du Garde-chasse aux Lilas, La Clef à Saint Germain en Laye, le Pôle Jeune Public du Revest, le CeCn de la Colle de Nouvé et l’Espace des Arts au Pradet. En 2015, la compagnie est devenue francilienne (94).

www.leschantsdelames.com

Dans la Presse :

C’est le monde féerique à l’envers, un conte de fées sans fée. Natalie Rafal prend les mythes à contre-pied comme Charlot fait tomber les policiers qui le poursuivent. On rit tout le temps car les effets de surprise sont aussi des gags. Ce n’est pas écrit pour les enfants sages.


Gilles Costaz, Webthea