Accueil> De Pékin à Lampedusa

De Pékin à Lampedusa

Contenu de la page : De Pékin à Lampedusa

Au P’tit Cabaret des curiosités
Théâtre La Birba Cie

Samia Yuzuf Omar est née en 1991, l’année où la guerre civile a éclaté en Somalie, après la chute du président Siad Barre. En 2007, l’adolescente, âgée de 16 ans, doit arrêter sa scolarité à la mort de son père, tué en pleine rue de Mogadiscio. À la suite de ce drame, la jeune fille trouve refuge dans l’athlétisme. Au prix d’énormes sacrifices, elle réussit à intégrer l’équipe d’athlétisme qui représentera la Somalie aux Jeux Olympiques de Pékin. Aux éliminatoires du 200 mètres, elle terminera loin derrière les championnes. Mais pour elle, c’est une victoire. Oubliée, méprisée par les autorités dans son pays qui l’empêchent de s’entraîner, elle décide de fuir et de tenter « le grand voyage » vers l’Europe. Son rêve : participer aux Jeux Olympiques de Londres de 2012. Elle n’atteindra jamais les côtes italiennes. Elle meurt en 2012 dans un canot pneumatique en Méditerranée.

Texte et mise en scène : Gilbert Ponté. Avec Malyka R.Johany

Lumières : Kosta Asmanis

Costumes : Anne-Marie Molénat

Attachée de presse : Elodie Kugelmann

La Birba Cie est soutenue par la Région Grand Est et le Conseil Départemental des Ardennes.

www.labirba.net

Au XVI e et XVII e siècles le cabinet de curiosités désignait un lieu dans lequel on présentait une multitude d’objets rares ou étranges... Ici pas de cabinet mais un cabaret, pas d’objets mais des univers artistiques à découvrir. Installé à même la scène dans une ambiance conviviale, le public est invité à déguster avec les yeux et les oreilles le spectacle du jour, avec le nez et les papilles quelques douceurs, avec le cœur et l’esprit une rencontre singulière en bonne compagnie... Le spectacle sera suivi d’un échange avec l’équipe artistique.

Rendez-vous

25
avr

De Pékin à Lampedusa

Jeudi 25 avril 2019
De Pékin à Lampedusa
à partir de 19h00
  • Durée 1h10
  • Tarif A
Plus que 39 semaines !

Dans la Presse :

L’écriture et la mise en scène de Gilbert Ponté fonctionnent sur la pulsation des mots et l’intensité du personnage, d’une manière très simple et très pure. Elles sont portées par une actrice dotée d’une belle vivacité, Malyka R. Johany, chez laquelle l’émotion affleure sans pathétique et qui module avec justesse les variations de l’âme et de l’enchaînement des événements

Webthea , Gilles Costaz

LA Birba Cie - Avr 2019

De Pékin à Lampedusa