Accueil> Edito

Edito

Contenu de la page : Edito

C’est toujours une petite victoire de voir un enfant sortir de la salle de spectacle, des étoiles plein les yeux, et déclarer tout de go : « c’était trop bien le spectacle m’sieur ». En effet, contrairement aux idées reçues, et pour peu qu’on leur en donne l’occasion, les jeunes générations sont capables d’ignorer, le temps d’une représentation, leurs si chers écrans lumineux. Incroyable, mais vrai !

Le théâtre, la marionnette, le cirque, le conte… Ces formes poussiéreuses et archaïques auraient-elles la puissance d’expulser les ados de leur bulle numérique ? Je sens la perplexité poindre dans l’esprit de certains. A l’évidence, et l’expérience le démontre beaucoup plus souvent qu’on ne se l’imagine, la réponse est oui.

Convenons-en, le spectacle vivant a cette incomparable capacité à se régénérer, à se renouveler dans la forme, tout en renvoyant chacun aux questions essentielles. La création contemporaine est souvent portée par de très jeunes artistes dont l’excellence repose sur une parfaite maîtrise des nouvelles technologies mais aussi sur l’héritage d’une longue tradition artistique. D’où cette faculté à s’adresser au plus grand nombre.

Et puis n’avons-nous pas, jeunes ou adultes, ce besoin de sortir de l’ordinaire ? Je pense en particulier à ce spectacle que nous recevrons en avril 2017. Fruit de l’enthousiasme de 6 jeunes virtuoses venus tout exprès du Mozambique, il mêle improvisations dansées, jonglage de balles avec rebonds sur tambours, percussions vocales, jonglage de sacs plastiques. Une pépite extraite du terreau artistique africain, qui à coup sûr, fera briller les yeux des petits et des grands, de 6 à 106 ans.

Alors que vous soyez écolier ou étudiant, employé ou commerçant, plombier ou chirurgien, célibataire ou chef de famille, c’est le moment d’investir dans une valeur refuge qui traverse le temps : le spectacle vivant !

Au plaisir de vous accueillir,

Arnaud Montenon,
Maire adjoint à la vie culturelle, et l’équipe de l’Espace Gérard Philipe