Joséphina

Contenu de la page : Joséphina

Cie Chaliwaté
Théâtre gestuel - 1h - Tout public dès 12 ans
Dans son 20 m2, Alfredo est seul et pourtant accompagné… « Voilà le mystère. Toute l’affaire est là. »

Au travers de jeux de mots et de gestes, d’ellipses et d’indices, une absente omniprésente, Joséphina, occupe l’espace… Que s’est-il passé entre eux trois mois plus tôt ? Au fil des partitions physiques, à demi-mot et à demi-geste, des fragments de vie et d’intimité sont dévoilés. Quelle piste suivre ou croire ?

Dans ce spectacle, un homme et une femme se croisent. Du flash-back au cauchemar, des souvenirs épars aux désirs obsédants, le spectateur est libre de reconstituer le puzzle d’une relation rêvée ou passée, l’histoire d’un couple brisé ou idéalisé.

Les deux artistes emportent le public dans une poésie incroyable. Ils jouent ensemble le tango furieux de l’amour, du chagrin et du manque dans une grande maîtrise de leurs gestes, créant un impact visuel percutant, parfois violent.
On ressort de cette heure de spectacle sur une autre planète, on a les larmes aux yeux, l’âme qui palpite...

Auteurs, metteurs en scène et interprètes : Sandrine Heyraud et Sicaire Durieux

Dramaturgie : Katya Montaignac

Conception décor : Karine Galarneau et Thiebault Vanden Steen

Création lumière : Frédérick Gravel et Jérôme Dejean

Création sonore : Nancy Bussières

Régie : Isabelle Derr ou Karl Descarreaux ou Dimitri Joukovsky

Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Administration générale de la Culture, Service général de la Création artistique, Service du Cirque, des Arts Forains et des Arts de la Rue.
Avec le soutien de l’Atelier, une formation à la réalisation de décors - devenirs.be - latitude50.be

Portfolio

Rendez-vous

13
jan

Joséphina

Mercredi 13 janvier 2021
Joséphina
à partir de 19h30
Plus que 25 semaines !

Dans la Presse :

« Après une heure de corps-à-corps furieux, d’oignons crus balancés à la figure, d’empoignades chaloupées sur fond de manque, d’absence et de meurtres passionnels, Sandrine Heyraud et Sicaire Durieux nous donnent envie de croquer l’amour à pleines dents, avec les incisives plutôt que les dents de lait. (…)On en ressort l’imaginaire tout revigoré et l’envie de vivre, à notre tour, l’amour comme une danse enflammée. » Catherine Makereel, Le Soir

A noter

Trois coups de cœur - Festival Vue sur la Relève à Montréal au Québec « Meilleur spectacle » - Festival International de Théâtre Nuevo Leon à Monterrey au Mexique Prix du Public à la Foire Internationale de Théâtre et de Danse de Huesca en Espagne Nominé au Prix de la critique en Belgique dans la catégorie « Découverte ».

Réserver en ligne